G.A.Y : Génétiquement Accro au Yaoi !


 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Stich ins glueck

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
xHugs



Féminin Nombre de messages : 175
Age : 23
Localisation : À Sunnydale, avec les vampires. ^w^
Date d'inscription : 21/11/2008

MessageSujet: Stich ins glueck   Dim 11 Jan - 4:30

Je vais faire plaisir à Skitty, et je vais poster ma fiction. Je l'ai relue dernièrement et je me suis dis que, ce serais bien de la continuer. Alors, je vais le faire ici.
Alors, voici la merveilleuse, la sublime, la *BAFF!*
Erm, bref, voici ma fiction. ^^

Chapitre 1.

Je cours. Cours sans arrêt. Est-ce qu’ils me suivent? Aucune idée. Mais je cours. Toujours et encore. Le même refrain qui se poursuit. Pourquoi? À cause de mon look. Le fait que je porte des chandails près du corps, des pantalons serrés, des bijoux et que je me maquille doit absolument me classer parmi les homosexuels? D’ailleurs, même si je le serais, pourquoi je devrais me faire frapper? Je m’arrête. J’essais de reprendre mon souffle. Il me reste seulement 2 rues avant d’être chez moi. Je continue mon chemin en marchant lentement, très lentement. Il est quelle heure au fait? 00 :13. Il n’y a personne dans les rues à cette heure. Ce coup-ci, il ne s’est rien passé, chance pour moi. J’arrive enfin chez moi. J’ouvre la porte et m’engouffre dans le hall. La lumière de sa chambre est ouverte. Il n’est pas là. C’est le code que j’ai avec lui. Si j’arrive et que sa lumière est ouverte, il n’est pas là. Si au contraire, elle est fermée, il est là. Et, pour la cinquième fois cette semaine, mon père n’est pas là. Je me dirige vers la cuisine et, vois un mot écrit sur la table.

Cher Bill, comme tu peux le voir, je ne serais pas à la maison pour cette nuit. Je ne vais pas rentrer avant 3 jours. Ton matériel pour l’école est dans ta chambre, dans ton sac. Il y a des croissants dans le frigo pour déjeuner. Ton linge propre est sur la sécheuse. Passe une bonne journée.

Papa. XXX.


Ps. Bon 18ième anniversaire mon grand. On est le premier alors profites-en!

Au moins, il n’a pas oublié ma fête. Moi, par contre, j’avais oublié la rentrée. Et vu l’heure qu’il est, je ferais mieux d’aller me coucher! Je monte dans ma chambre, ferme la lumière de sa chambre en passant. J’entre dans ma chambre. Je me dirige vers mon lit, évitant mes cd, cahier et autres choses qui encombrent mon plancher depuis plusieurs mois maintenant. Je m’asseois sur mon lit et entame d’enlever mes vêtements. Je tire mon chandail dans le coin droit de la pièce, mon pantalon dans le coin gauche et, mes bas près de la porte. Voila comment faire le désordre façon Bill. Une fois vêtu d’un simple boxer, je me glisse sous mes couvertures, active mon réveil pour 6 :30 et sombre peu de temps après dans un sommeil profond, allant rejoindre le pays des rêves.

‘’ BIB! BIB! BIB! BI PAF! ‘’

Réveil de mes deux. Je me retourne sur le dos. Bon, allé Bill, faut que tu te prépares. Je me lève, à une vitesse impressionnante. Avec les rayons de soleil pénètrant par ma fenêtre, nous pouvons beaucoup mieux admirer l’étendue de ma belle soue a cochon comme dit si bien mon père. Je commence à me lever et à traverser ma chambre. Direction les toilettes. Comme me l’a écris mon père, j’ai bien tout ce qu’il me faut sur la sécheuse. Je me dirige vers le miroir et enlève mon maquillage qui a coulé depuis la veille. J’enlève le seul vêtement que je porte et entre dans la douche. Je me savonne le corps et me lave les cheveux. Je sors 30 minutes plus tard. J’enfile mon chandail noir et mon pantalon. Je met mes nombreux bijoux et ma ceinture. J’entreprends ensuite de me sécher les cheveux. Cela terminé, je prends mon plaqueur et ma bombe de laque. Opération coiffure. 40 minutes plus tard, me voilà avec ma crinière de lion fièrement dressée sur ma tête. Je prends ensuite mon eye-liner et me fait le contour des yeux. Je passe ensuite au fard à paupière et je termine le tout avec un peu de mascara. Je sors finalement de la salle de bain à 7 :45. Je commence les cours à 8 :30. J’ai le temps de déjeuner. Je descend l’escalier et me dirige vers le frigo. Un croissant avec un bon verre de lait. Je viens pour prendre une bonne bouchée que, quelqu'un toque à la porte. Je me dirige vers celle-ci et découvre Andréas de l’autre coté.

Bill : Hey, salut! Tu es de bonne heure ce matin.
Andy : Ouais je sais, mais ton père ma dit que il y a de succulents croissants ici alors, je me suis dis que je pourrais y goûter…
Bill : Allé, entre. Espèce d’estomac sur pattes!
Andy : Bon ça va hein!


Nous nous dirigeons vers la cuisine. Je sers un croissant et un verre de lait à Andy. Nous déjeunons tout en rigolant. Nous terminons notre repas à 8 :20 et, nous quittons ma maison. Le chemin de chez moi à l’école prend 8 minutes maximum. Lorsque nous arrivons dans la cour, aucun élève n’y est.

Andy : Merde! On est en retard!
Bill : Calme-toi Andy, c’est la première journée. On ne va pas être collés.


Lorsque nous entrons dans l’école, nous remarquons qu’aucun élève n’est en classe. J’aperçois Gustav, adossé contre le panneau d’affichage.

Bill: Gusti!
Gustav : Hey! Salut Billow! Salut Andy!
Andy : Ça va toi?
Gustav : Ça pourrait aller mieux. Et vous les mecs?
Andy : Ça va, ça va. Gustav : Et toi Bill?
Bill : Je pète la forme!
Gustav : Vous voulez une bonne nouvelle?
Andy : C’est toujours accepté. Lance.Gustav : Nous sommes dans la même classe!
Andy : Génial!
Bill : Géant!


Je regarde la liste d’élèves. Gustav Schäfer, Andréas Tief, Bill Kaulitz, Tom Mendez… Tom Mendez? Un nouveau? Mendez… Je ne connais pas. Je vais demander à Gustav. Lui, il sait toujours tout, surtout le moins passionnant.

Bill : Hey Gusti, c’est qui ce Tom Mendez?
Gustav : Un nouveau. Il vient d’emménager en Allemagne. Il était en France avant. Il a 18, comme toi Bill.
Andréas : Cool! J’ai hâte de le rencontrer! Toi Bill?
Bill : Mm. Mm.


Les nouveaux, je déteste. Ne me demander pas pourquoi, c’est indescriptible. Je me retourne et vois que le couloir est presque vide. Je regarde l’heure. 8 :29. Je fais signe à Gugus et Andy de me suivre. Premier cour, sciences. Génial. Nous arrivons finalement en classe. Gustav et Andy se placent sur l’avant dernier bureau de la classe et, il me font signe de venir m’asseoir derrière eux. Je me dirige vers le dernier bureau et, voit quelqu'un d’assis. Il porte des vêtements larges, très larges. Une casquette, un bandeau et sûrement autre chose en dessous. Je peux voir qu’il a des dreadlocks. J’aime pas les garçons de son style. C’est ce genre de garçon qui passe leur temps à me tabasser. Je m’assoie à contrecœur à côté de lui et dépose mon sac sur la table. Le professeur entre dans la classe.

M. Hucker : Bonjour chèrs élèves! Alors je me nomme M. Hucker. Alors avant de commencer, je voudrais vous dire qu’il y a un nouveau parmi nous. Tom, tu veux bien te lever s.v.p?

Le garçon à côté de moi se lève. Toujours aucun regard. Il regarde dans le vide, il regarde le bureau. Le prof continue de lui parler.

M. Hucker : Tu veux bien te présenter un peu à tes camarades?
Tom : M’ouais. Je m’appelle Tom Mendez. J’ai 18 et j’arrive de la France. Hum… C’est tout.


Et il se rasseoit comme il s’est levé.

M. Hucker : Alors cette année, nous allons…

Bla, bla, bla. Le discour et commencé. Je m’avance un peu vers Gustav et Andréas qui, eux aussi, ont l’air de s’emmerder autant que moi. Nous commençons à parler de tout et de rien. Je ne peux m’empêcher de regarder Tom. Il a quelque chose de, différent. Il a l’air perturbé. Pendant que je le regarde intensément, il lève la tête et, plonge ses yeux dans les miens. Je devis le regard rapidement et, je sens mes joues s’enflammer.

Gustav : Bill, ça va bien?
Bill : Heu… Oui. Oui, oui Gusti. Ça va.
Gustav : Tu es sûr? Tu as tout les joues rouges. Tu ne fais pas de fièvre j’espère!
Bill : Non, ça va.
Gustav : Tu es sûr que tu n’es pas malade?
Bill : Oui, j’en suis sûr!


Je me rasseois lourdement sur ma chaise et, j’entend un rire. Je me retourne et vois Tom rire. Pourquoi rit-il? Question idiote. Car j’ai rougit comme un idiot quand il ma regardé et que, ‘’ maman-gustav ‘’ s’est mis à faire son questionnaire santé. Je continue de le fixer. J’avoue que, si je serais à sa place, je serais en train de rire moi aussi. Il se retourne et replonge ses yeux dans les miens. Ce coup-ci, je ne détourne pas mon regard. Je commence à rougir, je le sens. Lui, il sourit. Quel magnifique sourire…

‘’ DRING! ‘’

La cloche sonne et lui, il disparaît. Mais quest-ce qu’il me prend? Ce garçon est vraiment… Vraiment quoi? Habituellement, les garçons de son style m’insultent et me traitent de tapette, PD, etc… Mais lui, il se contente de me regarder avec son regard… Envoûtant. Ho! Ok Bill, on repend ses esprits. Gustav et Andy me regardent comme si j’étais un extra-terrestre. C’est Gustav qui prend la parole.

Gustav : C’est bon, on peut y aller?
Bill : Oui, oui! On y va.Andy : Vous ne le trouvez pas étrange vous, le nouveau?
Gustav : Hum… Pas forcément. Et toi Bill?


Non, pas étrange. Envoûtant. Il faut que je trouve ce qu’il ne va pas avec moi. Il faut que je fasse plus ample connaissance avec ce Tom Mendez.

Deuxième cour de la matinée, français. Je déteste le français. Au moment ou j’entre dans la classe, mon regard se pose sur une seule et unique personne. Mathias. Mathias, c’est la brute de l’école. En d’autres mots, le type qui, presque a tout les soirs, me donne une ‘’ bonne leçon ‘’. J’entre dans la classe et me dirige vers le fond, à l’opposé de Mathias. Je m’asseois à coté de Gustav qui, lui aussi, a remarque mon anxiété.

Mathias : Hey! Mais c’est que la tapette est parmi nous!
Bill : …
Mathias : Alors, on a perdu sa langue?


Je préfère ne pas répondre. La dernière fois que je lui ai adressé la parole sans sa permission, j’ai terminé enfermé dans les vestiaire une journée entière! Il se lève et s’approche de mon bureau. Au moment où il se baisse vers moi, Tom passe entre nous deux, rentrant littéralement dans Mathias. Ce dernier perd équilibre et fis une chute sur le dos, en créant un vacarme. Toute la classe se tourne vers nous et se mit à rire. Mathias se releve, rouge de rage. Il me prend par le collet, me soulevant de ma chaise.

Mathias : Attend de voir après l’école, PD. Ça va mal aller.
Bill : Mais j’ai rien fais!
Mathias : C’est ce qu’on va voir
.

Il me pousse fortement sur ma chaise. Et voila, je tremble. Il faut dire aussi que je suis très sensible. Avec mes 90 lbs, je ne fais pas le poids face à lui. Gustav met sa main sur mon épaule et tente de me rassurer.

Gustav : On va rester avec toi après les cours. Il ne te fera rien.

Tu parles! La dernière fois que Gustav et Andy sont restés près de moi, ils ont fini tout les deux par terre, chaos en moins de 2 minutes. J’entends un ricanement derrière moi. Je reconnais celui de Tom. Je me retourne vers lui et vois qu’il me sourit. Je baisse la tête et me retourne vers Gustav. Andy regarde dérrière moi et me sourit. La professeure entre dans la classe. Elle commence son bla bla intensif de début d’année. Je me contente d’ouvrir mon cahier et de me mettre à dessiner. Pensant le moins possible à la fin des cours. Au moment ou j’ouvre mon livre de dessin, je reçois un papier sur mon bureau. Je l’ouvre et le lis. Il est de Andy.

Je ne veux pas me mêler de ce qui ne me regarde pas, mais on dirait que le nouveau t’a tapé dans l’œil. J’avoue qu’il est plutôt… sexy.

Je regarde Andy avec de gros yeux et il me fait signe de regarder derrière moi, je me retourne et vois que Tom me regarde toujours. Il me sourit. Je rougis et lui rend avant de me tourné rapidement vers Andy. Il s’approche de moi et me chuchote à l’oreille.

Andy : Ou alors, tu lui a tapé dans l’œil.

Andy me regarde et sourit. Je me retourne vers Tom, il me regarde toujours. Je me retourne vers Andy qui me regarde avec un grand sourire. Et bien, ça commence bien ça. Je prends mon crayon et dessine, en attendant la fin des cours.

DRINGG!

Non! Pas déjà! Mais, merde! Déjà 15 :30! Je regarde Gustav avec un air apeuré. Il est comme moi. Mathias passe à coté de moi et me reprend par le collet.

Mathias : Je t’attends dans exactement cinq minutes. Ne sois pas en retard, ça va être pire. Et si tu prenais la décision lâche de te sauver, et bien, oublis pas que je sais exactement ou tu habites…

Il me tire sur ma chaise et part. J’ai peur. Non, je dois être fort. Je regarde vers la porte et vois Tom. Il me fit un sourire et partit. Son sourire, on dirait un mélange de haine et de désolation… Je regarde l’heure. 15 :33. Je me lève, empile mes choses et prend mon sac. Je viens pour partir quand je sens deux mains me tirer par derrière. Je me retourne et vois Gustav et Andy, apeurés. Andy me prend par les épaules.

Gustav : Vas-y pas Bill! On va se sauver. Il sait où tu habites, oui. Mais pas où que j’habite moi!
Andy : Il a raison vieux. C’est dangeureux.
Bill : Je dois y aller. Il ne viendra pas chez moi, oui. Mais demain. Je veux pas me voir mais que j’aille au toilette… La dernière fois, il m’a frappé pendant des heures! J’ai encore des séquelles…
Andy : Et la, tu en auras pas tu crois? Bill, je te connais depuis toujours. Et je sais que bientôt, tu ne tiendras plus! Ce n’est pas un acte de bravoure que tu vas faire en y allant, mais plutôt un acte imbécile. C’est idiot Bill.
Bill : Merde! 15 :36! Je suis en retard!


Je me détache de leur emprise et cours jusqu’à la cour arrière de l’école. Arrivé à la porte, je vois par la fenêtre qu’ils y sont déjà. Je prend une grande, deux grandes, trois grandes respirations. Ca ne marche pas, je tremble toujours. Je ferais mieux d’y aller. Je sors par la porte et regarde Mathias. Il me fait son sourire, sourire qui contient du plaisir. J’aimerais tellement lui démolir! Mais avec la force que j’ai, c’est mon poing qui aurait mal, et non sa mâchoire. Mathias s’approche de moi.

Mathias : Tu es en retard, tapette.
Bill : Je sais…. Heu… Gustav et Andréas me parlent et…


Il me coupe en me poussant avec force contre le mur. J’ai déjà mal au dos.

Mathias : Ce n’est pas une excuse! Tu sais ce qu’il arrive quand on est en retard? Hein?
Bill : Hum… Je… Non…
Mathias : Et bien, tu vas le découvrir! En plus, c’est toujours meilleur sur les pd.


Il me refait son sourire diabolique et me souleve par le collet avant de me tirer contre le mur. Mur que ma tête heurte avec force. Je m’écroule au sol et vois toute la gang s’approcher de moi. C’est reparti…

----


Alors, votre jugement??
Je posterais le chapitre deux bientôt. ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.spikelovers.skyrock.com
Yu'kiie



Féminin Nombre de messages : 160
Age : 23
Localisation : a a a =P
Date d'inscription : 14/11/2008

MessageSujet: Re: Stich ins glueck   Lun 12 Jan - 21:01

Ahh ! je veux la suite !!
C'est quoi c'est sourire de Tom la ? xD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.x--3mo-rock--x.skyrock.com
Higanjima
Admin


Féminin Nombre de messages : 171
Age : 23
Date d'inscription : 25/10/2008

MessageSujet: Re: Stich ins glueck   Dim 18 Jan - 19:50

ON VEUT LE CHAPITRE DEUX !

(ça me rappelle la lecture de mangas en scans !!!)

Sinon c'est pas mal du tout...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gay-paradise.1fr1.net
xHugs



Féminin Nombre de messages : 175
Age : 23
Localisation : À Sunnydale, avec les vampires. ^w^
Date d'inscription : 21/11/2008

MessageSujet: Re: Stich ins glueck   Dim 18 Jan - 21:03

Ha ha. Merci. ^^
Chapitre deux.

Loic et Mäx, les deux chiens préférés de Mathias arrive et me soulève. Bien que je mesure 6 pieds, ils me soulèvent assez que mes pieds ne touche plu le sol. Mathias s’approche et me donne un gros coup dans l’estomac. Je cris de douleur. Loic et Mäx me laisse tomber par terre. Je me plis en deux tellement que j’ai mal. Ils commencent ensuite à me ruer de coup de toute sorte. Je ne peux m’empêcher de crier. J’ai tellement mal! Après quelques minutes, Mathias leur fait signe d’arrêter et il se retourne. J’ouvre les yeux, le plus que je peux pour voir ce qui ce passe. Georg, le quatrième membre de la gang est adossé au mur, la tête sur le coté. Georg ne ma jamais fessé, jamais insulté non plu. Lorsque je me fais tabassé, il reste toujours à l’écart et, regarde à l’horizon pour ne pas regarder la scène qui ce déroule sous ses yeux. Je ne sais pas pourquoi Mathias le garde encore. Mathias me regarde et vois que j’ai les yeux ouverts. Il fait un signe au deux autres. Je sens deux mains sous mes épaules. Il me relève et me mette sur mes pieds. Je ne peux m’empêcher de gémir de douleur. Je baisse la tête et une larme coule sur ma joue. Mathias s’approche de moi et me soulève la tête avec son pouce. Je dévie le regard, je ne veux pas le regarder. Il tourne la tête vers Georg.

Mathias : Viens ici.

Je lève les yeux et vois que Georg fait de même.

Georg : Pourquoi je viendrais?
Mathias : Car je te l’ai ordonné. Ne me fait pas attendre!

Mais quel connard! Georg soupire et s’approche de nous. Il ce place face à Mathias. Il est plus grand que Mathias, mais pas plus que moi. Mathias m’attrape par le collet et me tire vers lui d’un coup sec. Je tombe sur lourdement sur mes genoux et c’est là que je remarque que mes jambes ne peuvent plus supporter mon poids. J’ai terriblement mal, je regrette énormément de ne pas avoir écouté Andréas et Gustav. Ils doivent être mort de trouille en ce moment. Mathias me pointe et s’adresse à Georg.

Mathias : Tape le.
Georg : Pourquoi je le taperais, il n’a rien fait.
Mathias : Il n’a rien fait! À chaque fois que je le vois, le cœur me lève et je suis sûr que je vais renvoyer mon dîné.
Georg : Tu n’as qu’as pas le regarder et lui laisser la paix. Il na t’a rien fait et toi, tu le frappes car tu le regarde! Ça n’a aucun sens!
Mathias :Au que si il y en a un. Et de toute façon, je n’ai pas besoin de raison pour frapper les pd.

Je vois que Georg rage, ça ce vois dans ses yeux. Loic et Mäx s’approchent et se posent à coté de Mathias. Georg posse le regard sur moi, le posse sur Mathias et le ré-posse sur moi.

Georg : Il n’est pas assez amoché comme ça? Il ne tient même plus sur ses jambes!

Mathias le regarde avant de poser ses yeux sur moi. Il sourit avant de lancer sèchement.

Mathias : Il ne sera jamais assez amoché.
Georg : Et si je ne le tape pas.
Mathias : Si tu ne le tape pas, je te jure que tu vas en manger tes bas jusqu'à tes 50 ans passés!

Georg n’a toujours pas peur, il regarde Mathias sévèrement. Mathias le regarde toujours et lui fait un signe de la tête. Georg me regarde. Je vois son regard changer, c’est maintenant de la rage qu’il contient. Il regarde Mathias et lui met la main au collet.

Georg : Vous me lâchez ensuite, ok! J’en ai assez de votre gang et de vos restrictions! Je ne veux pas être suivi par la suite, je ne veux plus jamais vous revoir! Ok?
Mathias : C’est comme si tu n’avais jamais existé dans cette gang, promis. Mais seulement si tu le tape, et pas de main moites, je t’avertis.

Georg lâche Mathias et s’approche de moi. Il me prend par le collet et me soulève. Je suis sur que le cri de surprise que j’ai lâché s’est fait entendre à des kilomètres plus loin. Il brandi le poing et, quelques secondes avant de me frapper, il me dit un mot, un seul et unique. Presque inaudible.

Georg : Désoler.

Il me donne un coup magistral dans l’estomac. Je m’effondre au sol et replis mes genoux sur mon torse. Je manque de souffle et gémis très bruyamment de douleur. Je ferme les yeux le plus fort que je peux et pleurs. Je distingue seulement la voix de Mathias.

Mathias : Jolie coup.

Jolie coup! Espèce de salaud! J’entends des pas s’éloigner au loin. Ils sont partis et encore une fois, ils m’ont laissé là, comme une merde. Non, je suis une merde. Je reste étendu au sol et pleure. Mon chandail se mouille rapidement. Je pleures pour tout le mal que je ressens, car je n’ai pas écouter mes amis qui, pour une autre fois consécutive, avais raison. Je sens mon portable vibrer. Je viens pour le prendre à l’aide de mon bras droit mais, une douleur atroce me fait hurler de douleur. Je me ressaisis rapidement et utilise mon bras droit. Je prends de grandes respirations pour pouvoir parler. Je regarde alors sur mon portable.

Appel de ‘’Andy’’.


Je décroche et approche l’appareil de mon oreille. Ma voix tremble. J’ai terriblement mal.

Bill : Al…Allo…
Andréas: Bill! Bill! Où es-tu? Tu vas bien?
Bill : J’ai… Mal…
Andréas : Où es-tu?
Bill : É.. École…
Andréas : Ils t’ont laissés à la même place que d’habitude?
Bill : Oui…
Andréas : On est là dans deux minutes Bill!
Bill : O… Ok…
Je raccroches et laisse tomber mon bras au sol. Je n’ai plus aucune force. J’entend des pas arriver près de moi. Andy! Il a fait vite! Je sens deux mains me prendre et me soulever. Il me prend dans ses bras et me serre contre lui. Je ne peux m’empêcher de crier de douleur.

Bill : Ha!
???: Chut, Ça va aller.

Ce… Ce n’est pas Andy! Ni Gustav! Elle est à qui cette vois? Elle me dit quelque chose mais, c’est flou…

Bill : Qui… Qui…
???: Chut, calme-toi. Je vais te soigner.

Me soigner! Nan jamais! Je ne veux pas qu’il me touche! Je me mets à me débattre mais, cela n’a pas les effets voulu. Mon bras est maintenant coincé entre son torse et ma cote. Un pression ce fait sentir sur mon bras, c’est insupportable. Je tire sur mon bras pour le retirer mais, je me retrouve alors la tête appuyer sur son torse. Je peux sentir son souffle, il est lent. Je sens aussi son odeur, elle est apaisante. Mes yeux commencent à se fermer d’eux même. Le sommeil m’emporte, et je suis toujours des les bras de cette personne que je ne connais pas.

***


Même avant d’ouvrir les yeux, je sais que je ne suis pas dans ma chambre; le soleil qui se reflète sur mes yeux du à mes rideaux brisés ne ce fait pas sentir et, l’odeur d’assouplissant est transformée en odeur de cigarette. Ce qui est, ma fois, très dégoutant. Bien sûr que je fumes, mais je ne supporte toujours pas l’odeur que celle-ci dégage. J’ouvre finalement mes yeux et remarque que, je ne suis définitivement pas dans ma chambre. Sur les murs, mes posters de Nena sont transformé en poster de personne qui me sont inconnu. À première vu, ce sont des rappeurs. Sur le bureau, mes trois pilles de vêtement propre sont transformé par une ordinateur. Elle est ouverte et nous laisse une magnifique vu du fond d’écran. Un fille qui est, ma fois, pas très vêtu. Je devis vite le regard et essais de m’asseoir péniblement sur le lit. Lorsque j’y suis arrivé, je remarque que la chambre, bien que je n’aurais jamais plus croire ça possible un jour, est plus en désordre que la mienne. Des tonnes de trucs son éparpillés partout dans la pièce. Des livres, des CDs, des vêtements, des crayons, des papiers et même des peluches! Pendant mon admiration de la chambre, je n’ai pas remarqué que quelqu'un était entré dans la chambre.

???: Alors la marmotte, on est réveillé!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.spikelovers.skyrock.com
Yu'kiie



Féminin Nombre de messages : 160
Age : 23
Localisation : a a a =P
Date d'inscription : 14/11/2008

MessageSujet: Re: Stich ins glueck   Lun 19 Jan - 21:01

Alors la sur ce coup la je te déteste !!!
On veut savoir qui c'est !!!!!!

J'adore ta fic Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.x--3mo-rock--x.skyrock.com
Higanjima
Admin


Féminin Nombre de messages : 171
Age : 23
Date d'inscription : 25/10/2008

MessageSujet: Re: Stich ins glueck   Ven 23 Jan - 18:59

Ouais à tous les coup c'est Tom !!!!
Mais ne nous avançons à rien !!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gay-paradise.1fr1.net
Yu'kiie



Féminin Nombre de messages : 160
Age : 23
Localisation : a a a =P
Date d'inscription : 14/11/2008

MessageSujet: Re: Stich ins glueck   Ven 23 Jan - 19:39

Ah dis rien ! après elle va faire ... je vous ai bien eu c'est pas lui ^^ xD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.x--3mo-rock--x.skyrock.com
xHugs



Féminin Nombre de messages : 175
Age : 23
Localisation : À Sunnydale, avec les vampires. ^w^
Date d'inscription : 21/11/2008

MessageSujet: Re: Stich ins glueck   Sam 24 Jan - 6:43

Haha, vous allez le savoir. ^^

Chapitre 4.

Non, je dois rêver. Je rêve, c’est ça. Je vais fermer mes yeux et, tout sera normal. Je ferme mes yeux, les réouvres et, non. Il est toujours la. Qui aurait pu y croire. Lui, le type qui me fait rougir, qui parlais avec Mathias, le nouveau. Tom Kaulitz. Je me remit alors à rougir de nouveau et je baissa les yeux. Je remarque alors quelque chose, ce genre de chose que tu préfères ignorer dans les moments comme celui-la. Je suis en simple boxer, dans la chambre et dans le lit de Tom.

Tom : Tu as perdu la voix pendant que tu dormais? ( Rire )
Bill : (Rougissant.) Je… Eum… Non… Je…
Tom : Oui?
Bill : Merci.


Que dire de plus. Il m'a quand même ramassé dans la rue, apporter chez lui et soigné. Alors, que dire de plus? Je lève les yeux et, vois qu’il me sourit. Un sourire sincère. Un sourire contagieux. Je ne peux m’empêcher de sourire moi aussi.

Tom : En passant, désoler de t’avoir déshabillé. C’est que, ils ne t’ont pas manqué ces brutes! Ils t’ont même cassé un bras! Enfin, je ne sais pas, je ne suis pas médecin.

J’émis un petit rire nerveux. Que faire de plus! Je vois qu’il ce lève et, qu’il porte simplement un T-shirt. Quoi qu’il lui arrive aux genoux mais bon. Je ne sais plus ou me mettre. Je me sens affreusement gêné. Je baisse les yeux et admire la couverture qui, est ma fois, très intéressante en ce moment. J’entend qui cherche quelque chose dans sa commode, les tiroirs ce referme bruyamment les un après les autres. Quelques secondes plus tard, sans que je me rend compte de quelque chose, Tom est posé juste à mes cotés et, il prend mon menton entre ses doigts. Je relève les yeux et croise les siens. Son visage est très près du mien, je sens son souffle sur ma peau. Je rougis de plus belle.

Tom : Tu as faim?
Bill : Eu.. Je… Eu…
Tom : J’ai préparé le dîné pour nous deux, lorsque tu seras sortis du lit, tu descendra.
Bill : Eu… Je…
Tom: Je te prête un de mes t-shrit. Ils sont grand alors, ça fera l'affaire.
Bill: Eu... Me...
Tom: Tu vas desendres?


Je prends une bonne respiration et, devis le regard avant de réussir à articuler un mot compréhensible.

Bill : Oui.

Tom souris et me lâcha avant de sortir de la chambre. Mais qu’es-ce qu’il me prend! Comment est-ce possible qu’un garçon m’intimide autant, de cette façon la! Son souffle sur ma peau, je me suis sentis si… bien. Mais comment est-ce possible! Je le connais à peine! Le coup de foudre, comme on dit. Non, par pitié. Tout mais pas sa, surtout pas avec un garçon. Je n’ai rien contre les homosexuels. La preuve, mon copain Andréas l'est. Mais moi, si je devais donner raison à Mathias, et tout les autres. Non, jamais. Tout sauf ça. Bon, changeons nous les idées. Ou a-t’il mis le chandail? Je me lève et, retombe au sol. Mes jambes trembles encore et ne supporte toujours pas mon poids. J’entend des pas et, la porte s’ouvre sur un jeune homme, a moitié éffrayer.

Tom : Ça va? Pourquoi tu es au sol? Et toujours pas habillé.
Bill : Je… J’ai voulu me lever, mais… mes jambes ne supporte toujours pas mon poids. Elles tremblent encore.
Tom : Tu aurais du me le dire! Je t’aurais aidé!
Bill : Je viens de le découvrir…
Tom: Et bien, ça saute au yeux comme découverte!


Ha,ha,ha. Mais quel comique dite-moi! Bon, assez parlé. J'aimerais bien me lever. J'appuis mes mains sur le coté de la table de nuit et, essais de me lever. Tom accours immédiatement près de moi et, me prends par les hanches. Voila une autre position que je n'aimes pas. J'essais de me défaire de cette étreinte mais, avec la force que j'ai, cela s'avère inutile. Tom me fait avancer jusqu'a la table de nuit, en me tenant toujours par la taille. Il attrape d'une main un énorme t-shirt cinq fois plus grand que moi. On ce dirige maintenant vers la porte. Tom essais péniblement de l'ouvrir, il n'a aucune main libre. Je lui ouvre alors à l'aide de mon bras gauche. Il tourna la tête vers moi et me regarda dans les yeux. Nos visage sont à quelques centimètres. Je sens son souffle sur mes lèvres.

Tom: Merci.

Il me regarde toujours. Je n'ai qu'une seule envie, l'embrasser. Je ne dois pas le faire. Je devis la tête vers le mur et admire sont magnifique poster; une fille nue. Je devis alors immédiatement le regard. La porte est toujours ouverte devant moi. Je tourne mon regard vers Tom qui, me regarde toujours. Je le regarde dans les yeux et souris.

Bill: C'est pas que j'aime pas ton poster sur le mur. Mais c'est ça...

Tom éclata de rire et tournas la tête vers le poster. Mission réussi, il ne me regarde plus! Il retourne alors la tête vers moi et souris bêtement. Merde!

Tom: Pourquoi tu l'aimes pas?
Bill: Hum... Je sais pas en faite, j'aime pas la fille...
Tom: Elle est bien là fille. Blonde, bien formée, des beaux...
Bill:(Coupant Tom) Et si j'allais m'habiller!


Tom me souris et avance vers la porte qui ce trouve exactement devant la sienne.

Tom: Bill, tu pourrais ouvrir la porte s.v.p?
Bill: Je... Tu connais mon nom?
Tom: Bien, oui. Pourquoi?
Bill: Pour rien
.

J'ouvre la porte et me défait rapidement de l'étreinte de Tom. Je m'accroche au cadre de la porte pour rester debout. Tom ne comprend pas mon comportement et semble intrigué. Il me tend le t-shirt. Je le regard et il comprend alors que je suis incapable de le prendre. Mes deux mains sont accrochés solidement au cadre de la porte pour me tenir debout. Il me reprend alors par la taille et me fait assoir sur le rebord du bain. Il me tend alors le t-shirt et me souris.

Tom: Lorsque tu auras terminer, tu descendras.

Il sort de la salle de bain et, ferme la porte. J'admire alors la salle dans laquelle je suis. Elle est grande. Les murs sont bleu-ciel avec des petits poissons peinturés dessus. Même le plafond est peinturé de cette façon. La salle de bain compte aussi une douche, un bain, un lavabo et une toilette. Elle est vraiment belle. Je porte maintenant mon attention au t-shirt que Tom m'a prêté. Il est immense! Il fait au moins sept fois ma taille! Je le dépose sur le bord du bain. J'appuis ma main gauche sur le lavabo et, me lève. Je me place en équilibre sur mes deux jambes. Je peux maintenant me tenir debout, même si une douleur ce fait encore sentir dans mes jambes. Avec ma main gauche, j’essais péniblement de mettre mon t-shirt. C’est après deux minutes d’acharnement que ma tête passe finalement par le trou. Je passe mon bras gauche par la manche et, je laisse mon bras droit dans le t-shirt. J’utilise mon bras gauche pour ouvrir la porte. Arrivé dans le couloir, je me dirige vers l’escalier. Je descends celle-ci pour me retrouver dans la cuisine. Elle est vraiment grande! Elle fait au moins cinq fois la mienne. Je regarde vers la droite et, je vois Tom assis à table. Il n’a pas l’air d’avoir remarqué ma présence puisqu’il est très absorbé par la télévision. Je m’approche lentement de la table et remarque qu’il y a deux assiettes pleines de pâte sur la table. Je tire la chaise à gauche de Tom et m’y assois. Tom sursauta en remarquant ma présence. Il me souris et regarda son assiette avec admiration.

Tom : Enfin! Je meurs de faim!
Bill : Moi aussi.
Tom : Et bien mange, patate!


Nous rîmes et entamèrent notre repas. Pendant le diné, je ne pus m’empêcher de regarder discrètement Tom. Je ne comprends pas ce qui m’arrive. Pourquoi est-ce que je me sens comme ça avec lui. Mon cœur débat, j’ai les mains moites, je rougis et le pire de tous, j’ai toujours envie de sauter dessus et de l’embrasser! Mais pourquoi je suis comme ça en sa présence. Je connais la réponse, mais je refuse de me l’avouer. Je ne peux m’avouer être amoureux de Tom. Comme est-ce possible. J’ai enfin terminé mon assiette et, vois que Tom aussi. Je lève les yeux et vois qu’il me regarde. Je rougis automatiquement et baisse les yeux. Tom rigole avant de prendre nos assiettes et d’allez les déposer dans le lave-vaisselle. Je regarde autour de moi et remarque que sa maison est immense! Il y a un long couloir qui contient plusieurs portes juste devant moi. Le salon est immense lui aussi, il contient un écran plasma, deux grands fauteuils et trois bibliothèques. Il y a encore plusieurs porte mais je ne m’y attarde pas. Je remarque que Tom est maintenant à mes cotés et me regarde en souriant. Il me tant la main et me regarde.

Tom : Je te fais visiter?

J’hoche la tête timidement et prend sa main. Il m’emmène dans le salon que je peux maintenant mieux admirer.

Tom : Alors, le salon.
Bill : Il est vraiment gigantesque!
Tom : Je sais, mes parents ont un peu beaucoup d’argent.


Il me regarde en souriant. Je lui rend son sourire et il continu sa visite en ouvrant la porte à coté du salon. Elle mène sur une chambre assez grande. Avec un lit double, une armoire, une commode ainsi qu’un miroir.

Tom : C’est l’une des chambres d’amis de là maison.
Bill : L’une?
Tom : Oui. Nous en avons cinq en tout. Notre maison est très grande.


Je n’en revenais pas. Cinq chambres d’amis! Chez moi, nous avons une maison qui est en piteuse état puisque mon père n’est jamais là. D’ailleurs, les parents de Tom ne sont pas là? Tom m’entrainait déjà vers la prochaine porte. Celle-ci ce trouvais dans le passage. Lorsque Tom l’ouvrit, j’eu de la difficulté à réaliser ce que je voyais. Une salle de musique! Il y avait tout, batterie, guitare, basse et, un micro. J’adore chanter, j’ai même mes propres textes chez moi.

Tom : La salle de musique.
Bill : Tu as un groupe?
Tom : Non. Mais j’aimerais bien! Je sais qu’il y a de la musique à l’école. Je joue de la guitare alors, je vais surement m’y inscrire. Je sais que ton ami heu… Gustav joue de la batterie?
Bill : Oui, il en joue. Il est très doué d’ailleurs.
Tom : Je sais aussi que l’autre la, avec les cheveux. Georg! Lui, il joue de la basse. Et, je sais que tu chantes…


Quoi ?!? Comment il sait sa lui! La seule fois que j’ai chanté devant d’autre personnes que Andy et Gustav, c’étais en musique l’année dernière. Mais, Tom n’était pas là, d’ailleurs, c’est seulement la classe qui m’a vu. Le jour du spectacle, j’étais à l’hôpital car je m’étais cassé une jambe. Bien, car je m’étais fait cassé une jambe. Mathias n’avait pas accepté que je sois la vedette du spectacle de fin d’année. Alors, au cour de la soirée, il ne m’a pas manqué. Mais, revenons à monsieur je-sais-tout.

Bill : Comment tu sais que je chantes?
Tom : Je le sais, c’est tout.
Bill : Mais comment?
Tom : Tu veux que je te joue un morceau de guitare? Une de mes compositions!
Bill : Si tu veux…


À ma grande déception, Tom lâcha ma main et alla prendre sa guitare. Tom lâcha ma main? On ce tenait toujours la main depuis tout à l’heure! Mon dieu, aider-moi! Tom alla s’asseoir sur le rebords de la plate-forme et, il m’invita à en faire autant. Il pris son médiator et ce mis à jouer. Il joue bien, très bien même. Au fur de sa mélodie, je me rends compte qu’elle colle très bien avec l’un de mes textes, ‘’ Sauve moi.‘’ J’avais écris cette chanson un soir, pendant que Andy et Gustav dormais à coté de mon lit car, Mathias m’avait encore tabassé. J’écoute la mélodie de Tom, elle est vraiment belle. On peut ressentir l’émotion quelle dégage, de la tristesse. Tom termina sa mélodie et me regarda. Je lui souris. Il fit de même. Je vis que son regard dévia vers mes lèvres. Il approcha sa tête de quelques centimètres et me regarda dans les yeux. Mon cœur ce mis à débattre. Il ne restait plus que quelques centimètres entre nos lèvres. Je le veux. Je veux qu’elle ce touche. Je franchis les derniers centimètres et posse mes lèvres sur les siennes. Mon cœur explose, je vole. Tom ferme ses yeux et je fais de même. Il répond à mon baisé. Je ne me suis jamais sentis aussi heureux de toute ma vie.

----


Il reste le chapitre 4, et ensuite, elle est terminer. Je la continurais par la suite. ^^
En gros, s'tais pour vous dire que la version original terminais bientôt.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.spikelovers.skyrock.com
Yu'kiie



Féminin Nombre de messages : 160
Age : 23
Localisation : a a a =P
Date d'inscription : 14/11/2008

MessageSujet: Re: Stich ins glueck   Sam 24 Jan - 20:22

Whaaa un bazou !!!!!
C'est Trop Kawaï !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.x--3mo-rock--x.skyrock.com
Higanjima
Admin


Féminin Nombre de messages : 171
Age : 23
Date d'inscription : 25/10/2008

MessageSujet: Re: Stich ins glueck   Dim 25 Jan - 19:34

COMME C EST MIGNON !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gay-paradise.1fr1.net
xHugs



Féminin Nombre de messages : 175
Age : 23
Localisation : À Sunnydale, avec les vampires. ^w^
Date d'inscription : 21/11/2008

MessageSujet: Re: Stich ins glueck   Lun 26 Jan - 7:08

Alors désoler, mais le chapitre quatre sera en deux parti, il est trop gros et dépasse la longeur autorisée. xDD
Alors, enjoy. Je poste la deux immédiatement. ^^

Chapitre 4

Nous gardons nos lèvres celées pendant quelques minutes. Tom demande l’accès à ma bouche et je lui accorde. J’entre-ouvre mes lèvres et sa langue viens trouver la mienne. C’est à ce moment que je réalises : j’embrasse Tom. Je décèles nos lèvres rapidement et me lève. Il me regarde dans les yeux. Je peux voir qu’il ne comprend pas ce qui m’arrive. Moi non plus Tom, je ne comprend pas.

Bill : J’aurais pas du. Désoler, j’aurais pas du.

Je sors rapidement de la pièce et me met à courir en direction de la cuisine. Je monte précipitamment l’escalier, mon cœur bat à toute vitesse. Rendu au deuxième étage, je vais m’enfermer dans la chambre de Tom. Mais qu’ai-je fais? Si quelqu’un venais à le savoir, je suis bon pour ma mort. Mais le pire, c’est que j’ai laissé Tom dans la salle de musique comme ça, sans aucune explication. Quel idée aussi d’avoir celé nos lèvres. Mais j’ai adoré, je le referais n’importe quand. Mais je ne peux pas! Et cette raison ce résume en un mot, Mathias. Si lui venait à entendre ce que je viens de faire, je suis bon pour la noyade, la mutilation, la pendaison, même le viole. Il est vraiment malade ce type. Je vais sur le lit de Tom et m’assois au bout, où ses oreillers. Je replis mes jambes sur mon torse et, une douleur atroce ce fait sentir. Je laisse quand même mes jambes dans cette position et, je posse ma tête sur mes genoux. Des larmes ce mettent à sortir de mes yeux, plusieurs questions tournes dans ma tête. Pourquoi l’ai-je embrassé? Pourquoi me suis-je sauvé comme un lâche par la suite, sans lui donner aucune explication? Pourquoi je sens deux bras me bercer? Je sens deux bras me bercer! Je lève la tête et vois que c’est Tom qui me berce dans ses bras. Il se détache de moi, s’assois un peu plus loin de moi, posse son regard dans le mien et me souris. Et soudain, une pulsion étrange pris possession de moi. Je sauta littéralement dans les bras de Tom, passa mon bras gauche autours de sa taille et plongeant ma tête dans son coup. Tom posse ses mains sur mes hanches et, j’éclate en sanglot. Tom ce remet à me bercer. L’une de ses mains viens ce poser dans mes cheveux et ce met à me caresser la tête. Je pleures toujours autant, je ne peux m’arrêter. Je suis maintenant secouer de spasme. Il me chuchote des mots, des phrases pour me calmer. Je reste dans ses bras pendant plusieurs minutes. Je me sens tellement bien dans ses bras, comme si plus rien de pouvais m’arriver. Après quelques minutes, je ne pleurs plus, mais je reste quand même dans ses bras. Tom viens pour relâcher sont étreinte. Non, je veux rester comme ça. Je resserre la mienne autour de sa taille et plonge ma tête plus profondément dans son coup. Tom resserre alors la sienne autour de ma taille. C’est finalement plusieurs minutes plus tard que je me détache de Tom. Je plonge mon regard dans ses yeux mais, il devis rapidement vers ses lèvres. Je ne comprend plus rien! Pourquoi ai-je envi de l’embrasser, de recommencer comme tout à l’heure? Je me ressaisi et regarde Tom. Je ne comprends plus rien! Je me rassis dans la même position qu’avant son arrivé. Je replis mes jambes sur mon torse et met ma tête sur mes genoux. Il doit vraiment me trouver lâche. Il m’embrasse je me sauve et ensuite, j’éclate en sanglot dans ses bras. Non, je l’ai embrassé. Il posse sa main sur mon épaule. Je relève la tête et vois qu’il me regarde, avec son fidèle sourire au lèvre.

Tom : Bill, je ne t’en veux absolument pas. Si tu es pas près, ou que ce n’est simplement pas réciproque, je te comprends parfaitement. Beaucoup, beaucoup trop de chose sont arrivée en moins d’une journée, je comprends que tu sois perturbé.

Je le regarde s’en tout comprendre. Il ne m’en veut pas? Mais comment est-ce possible? Après tout ce qui c’est passé, il ne m’en veut pas, même pas un tout petit peu. Mais il y a une chose que je dois arranger dans ses propos, ce n’est pas que je ne suis pas près, encore moins que ce n’est pas réciproque. C’est à cause de Mathias. Tout est à cause de Mathias. Je regarde Tom dans les yeux et me mord la lèvre. Est-ce que je dois lui en parler?

Tom : Bill, qu’est-ce qu’il y a?

Je penses que je ne peux plus reculer. Je vais lui en parler, tout vas aller pour le mieux ensuite.

Bill : Ce… Ce n’est pas à cause que je ne suis pas près. Encore moins car ce n’est pas réciproque, alors là, pas du tout.

Je me met à rougir. Au moins, une chose de clarifier. Continuons.

Bill : C’est.. C’est Mathias. J’en… J’en peux plus Tom!

C’est vrai, je ne suis plus capable! Depuis maintenant plus que 4 ans que ce petit manège dur. Dès la rentré, j’ai droits au reproche et au insulte de Mathias. Et, lorsqu’il à quelque chose qui ne lui plait pas, il me frappe pour ce défouler. En moins d’un an, j’ai réussi à aller à l’hôpital plus que 5 fois en deux mois. Et je pense que je vais être bon pour y retourner, juste à en voir mon bras. Une larme coule sur ma joue. On non! Pas encore! Tom me regard. Je crois qu’il ne sait pas quoi dire. Il s’approche de moi et me reprend dans ses bras. Je ne comprends toujours pas ce qui ce passe. Tom ce détache de moi et me regarde dans les yeux. Après quelques secondes, il me souris.

Tom : Alors, c’est réciproque?

Je rougis et baisse la tête. Je ne peux qu’hocher la tête positivement. Tom prend mon menton entre ses doigts et me lève la tête. Il place son regard dans le mien.

Tom : Ce que l’on ressent lorsqu’on voit cette personne…

Il me souris. Je ne comprend plus rien…

Tom : Le cœur qui accélère…

Il approche sa tête de la mienne.

Tom : Nos mains deviennent moite…

Il l’approche un peu plus.

Tom : Et aussi, le plus dérangent…

Sa tête est maintenant à quelques centimètres de la mienne.

Tom : On a juste envie d’une chose, l’embrasser.

Tom colle ses lèvres au mienne. Je ne sais quoi faire, je suis complètement tétanisé. Je ne peux même pas répondre au baisé. Après quelques secondes, Tom détache ses lèvres de les miennes et me regarde dans les yeux, il tient toujours mon menton.

Tom : Fou toi de l’avis des autres. Tu peux faire ce que tu veux bon sens! On est dans un pays libre non?

Je regarde Tom. Ça phrase à tellement de sens. J’approche ma tête et recèle nos lèvres. Tom répond immédiatement à mon baisé. Je réalise alors le sens de sa phrase. Depuis quatre ans, je vis dans l’ombre. Je ne sors pas dehors le soir, de peur que Mathias soit là. Au diné, je me cache dans les toilettes de l’école pour diné. Je passe ma vie à me cacher et à me rabaisser, tout ça à cause des autres personnes. Mais pour une fois, je vais faire ce que je veux, ce qu’il me plait! Et que ça plaise au autres ou non! Je demande l’accès à la bouche de Tom. Il accepte et entre-ouvre ses lèvres. Nos langues entre en contact rapidement. Je me sens si bien. Tom posse ses mains autour de ma taille et m’étreins. Je passe mon bras gauche autour de son coup. Je ne peux m’empêcher de soupirer de bien-être. Nous restons comme ça plusieurs minutes, assis sur son lit, à s’embrasser. C’est Tom qui met fin à cette échange. Il me regarde et me souris. Je lui rend son sourire. Tom ressert son étreinte autour de mes hanches et s’allonge sur le lit. Il m’entraine avec lui et je me retrouve allongé à ses cotés. Tom ressert son étreinte jusqu'à ce que nos deux corps soit collé l’un à l’autre. Je souris et posse ma tête sur son épaule. Je posse ma main gauche sur son torse, je sens son cœur battre. Tom attrape la couverture et la posse sur nos deux corps. Il sort son portable de sa poche, met le réveil et le posse sur son bureau. Nous sommes encore habillé, mais je m’en fiche. Tant que je suis dans les bras de Tom. Il posse l’une de ses mains sur ma tête et me caresse. Cette journée est la journée la plus… la plus merveilleuse, fantastique, la meilleures journée que j’ai eu jusqu'à aujourd’hui. Je trouve le sommeil dans les bras de Tom.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.spikelovers.skyrock.com
xHugs



Féminin Nombre de messages : 175
Age : 23
Localisation : À Sunnydale, avec les vampires. ^w^
Date d'inscription : 21/11/2008

MessageSujet: Re: Stich ins glueck   Lun 26 Jan - 7:09

Partie 2


Bib! Bib! Bib! Paff!

Je sens le lit bouger et, une main qui me caresse les cheveux. J’ouvre tranquillement les yeux et vois Tom qui me souris. Je lui souris.

Tom : Alors, bien dormis?

Je souris encore plus et enfouie ma tête dans son coup.

Bill : Pas assez…

Tom rigole et me prend par les hanches. Il me détache de lui et me regarde dans les yeux, Je souris toujours.

Tom : Allez, faut ce lever. Il y a école aujourd’hui.
Bill : Ha… C’est vrai…
Tom : Vois le bon coté! Tu vas revoir Andréas et Gustav. Ils doivent être inquiet d’ailleurs…
Bill : C’est vrai! Je ne les ai même pas appelé pour leurs donnés des nouvelles!
Tom : Allez, va te laver.


Tom ce lève et je fais de même. Il ce dirige vers son bureau et reviens quelques secondes plus tard, avec mon linge propre.

Bill :Tu l’as lavé?
Tom : Tu allais tout de même pas le porter tout taché de sang.
Bill : Merci.
Tom : Tu sais où la salle de bain ce trouve.
Bill : Oui. Merci Tom.


Je sors de la chambre et entre dans la salle de bain. Rendu dans celle-ci, je dépose mes vêtements sur le rebord du lavabo et entreprend de retirer le t-shirt de Tom. On frappe à la porte au même moment.

Tom : Bill? Je peux entrer?
Bill : Oui, tu peux.


Tom entre et ce dirige vers l’armoire. Il y prend un bandeau et referme la porte de celle-ci. Lorsqu’il vient pour sortir, je lui retiens le bras. Il ce retourne et me regarde avec le sourire aux lèvres.

Tom : Oui, Bill?
Bill: Je… Tu pourrais pas m’aider…


Je lui montre les chandails des yeux et il sourit. Il dépose son bandeau et reviens vers moi. Et me prend les hanches et me regarde en souriant.

Tom : Seulement si j’ai droit à un baisé.

Je souris et approche ma tête de la sienne. Je scelle nos lèvres et souris. Tom décèle nos lèvres et me regarde en souriant. Il passe mon bras gauche dans le t-shirt et, m’enlève le t-shirt. Je le regarde et souris.

Bill : Merci.
Tom : Mais de rien.


Tom me souris et recèle nos lèvres avant de sortir de la salle de bain. Je me retourne et me regarde dans le miroir. Je fais pitié, c’est horrible. J’ai des bleus partout sur le torse et le ventre. Je regarde ensuite mon bras droit. Il est toujours enroulé dans le drap que Tom m’a arrangé. Je veux voir mon bras. Je défais alors le drap et, vois l’ampleurs de ma blessure. Mon bras est bleu-mauve et enflé. Il est réellement pas beau. J’entre dans la douche et par l’eau. Je me lave le corps simplement, il y a surement pas de séchoir. Je sors de la douche et me sèche. Je décide de ne pas le remettre dans le drap. J’enfile alors mon t-shirt. Je passe mon bras gauche mais, c’est une autre histoire pour mon bras droit. Je ne peux pas le bouger, ça c’est sûr. J’essais alors une nouvelles méthode. J’enlève mon chandail de nouveau et, passe mon bras droit en premier. Lorsqu’il est bien entré, je passe la tête, et ensuite mon autre bras. Mission accomplis! J’enfile mon pantalon, mes bijoux et sors de la salle de bain. J’entre dans la chambre et vois que Tom est sur son lit. Je lui tant le chandail et lui souris. Il regarde mon bras et fait une grimace.

Tom : Ça doit être terriblement douloureux.
Bill : Réellement, je le sens à peine. Je dois être habituer.
Tom : Ça a pas de sens ce que tu dis Bill…
Bill : Je trouves que si.
Tom : Si tu le dis.
Bill : Dis, tu aurais un élastique et du eyeliner?
Tom : Viens, on va aller voir.


Je suis Tom jusque dans la salle de bain. Il fouille frénétiquement dans tout les tiroirs avant de trouver ce qu’il cherchait. Il ce retourne en souriant et me tant un élastique et un eyeliner. Je lui souris et prend les deux. Il me montre du doigt la brosse à cheveux sur le rebord de la baignoire. Il s’approche de moi et cèle nos lèvres avant de sortir de la salle de bain. Je vais devant le miroir et entreprend de me maquiller. Je réalise que j’ai beaucoup changé en moins d’une journée. J’ai plus d’assurance, je suis moins gêné, du moins avec Tom. Je ne sais pas comment j’ai réussi à changer aussi vite… Tom est peu être démoniaque? Voila! J’ai fini de ma maquiller. Puisque Tom n’a pas de fer à lisser, je vais simplement m’attacher les cheveux pour aujourd’hui. Je prends l’élastique et, réalise que c’est finalement mission impossible. Comme voulez-vous attacher des cheveux avec seulement une main libre? J’y ai vraiment pas pensé. Je me regarde dans le miroir et réalise que, même si mes cheveux ne sont ni lisser, ni attachés, je suis quand même présentable. Je laisse l’élastique sur le rebord du lavabo et sors de la pièce. Arrivé au premier, je vois que Tom a préparé des toasts. Sur la table, il y a aussi de Nutella et du beure d’arachide. Tom me regarde en souriant.

Tom : Tu es très beau comme ça, tu sais.

Je rougis, je le sens. Je baisse la tête et souris. Il me trouve beau. Je suis pourtant ni coiffé, ni peigné. Je sens deux mains ce poser sur mes hanches. Je relève la tête et vois Tom qui me souris.

Tom : Et je ne plaisante pas. Tu est vraiment très beau, Bill.

Je le regarde dans les yeux et lui souris. J’approche ma tête de la sienne et l’embrasse. Je me sens bien. On ne m’a jamais vraiment complimenté. Du moins, les compliments avaient jamais autant compté à mes yeux. Tom sépare nos lèvres et souris.

Tom : Tu viens manger? On va être en retard.
Bill : Oui, je meurs de faim!


Tom rigole et me prend la main. Nous nous dirigeâmes vers la table et attaquons notre petit-déjeuner. Lorsque celui-ci fût terminer, nous quittâmes la maison de Tom et nous allons à l’école. Quelques rues avant d’arrivé dans la cour, Tom me pris la main et m’entraina dans une ruelle. Il me plaqua au mûr et me regarda avec insistance. J’ai peur, mon cœur débat.

Tom : Écoute moi attentivement d’accord.
Bill : …
Tom : Maintenant que je suis avec toi, je ne vais plus jamais te quitter.


Quoi? Mais de quoi parle t’il?

Tom : Si jamais Mathias te toucher encore une fois, il va la sentir passer.
Bill : Tom je…
Tom: Chut. Tu as droits au respect comme tout le monde Bill. Et je vais te l’offrir.
Bill : Je…
Tom : D’accord? Bien. Allons s’y. Tu dois avoir hâte de voir Andréas et Gustav.


Nous continuons notre chemin jusque dans la cour. Arrivé dans celle-ci, Tom me pris la main et m’entraina vers la porte est de l’école. Arrivé devant celle-ci, je vis Andréas et Gustav posés sur celle-ci. Lorsqu’il me vit, Andy jetas sa cigarette au sol et couru vers moi avec Gustav. Tom me tien toujours la main.

Andy : Bill!
Gustav : Bill! Comment vas-tu?
Andy: Tu vas bien? Pourquoi tu nous as pas appelés?
Gustav : On était mort d’inquiétude.
Bill : On ce calme! Tout vas bien, j’étais chez Tom.


Andy et Gustav regardèrent celui-ci. Tom leur souris gentiment. Andy baissa ses yeux jusqu'à nos mains. Il me regarda et souris, amusé.

Andy : Ha! Je vois!

Je remarqua que Gustav avait un regard apeuré. Je suivis son regard et vis qu’il regarde mon bras droit. Il me regarde dans les yeux, toujours traumatisé.

Gustav : Putain Bill! Tu as va ton bras! Comment… Bill : C’est Mathias. Je… Je ne sais pas trop quand, mais c’est après l’école, lundi.
Andy : Putain! Il est tout bleu! Tu es allé à l’hôpital?
Gustav : Il est surement cassé.
Mathias : J’ai cassé un petit bras à notre Billou?


Mon cœur ratte un battement, je fige sur place. Je sens la main de Tom ce resserrer dans la mienne. Je le regarde et vois qu’il regarde Mathias méchamment. Mathias posse sa main sur mon bras droit et appuis. Je le regarde dans les yeux, il me regarde méchamment. Il appui encore plus, j’ai mal! Andy et Gustav sont tétanisé, il me regarde apeuré. Mathias appuis un peu plus et, je sens que Tom me lache la main! Je me tourne vers lui, appeuré. Il me regarde d’un regard rassurant. Il me fait signe de la tête. Je comprends ce qu’il veut dire, mais je n’ause pas… Mathias appuis encore plus, je n’en peu plus ! Je me tourne vers Mathias et le regarde méchament. Il me sourit méchament et appuis encore plus sur mon bras. Une larme coule sur ma joue, une seule. D’un coup sec, je retire mon bras de son emprise et je lui donne un coup de pied. Mathias s’éffondre au sol et se tient le genoux. Quoi? C’est tout? Il me regarde méchament et ce relève péniblement. Il me prend par le collet et approche mon visage du sien. Il me regard droit dans les yeux et lève son poing.

Mathias : Tu vas le regretter sale PD de merde!

Il élance son poing vers moi, je ferme les yeux. Aucune douleur ce fait sentir, Mathias lache mon chandail. J’ouvre les yeux et vois Mathias au sol, le visage en sang avec Tom, sur lui. Tom le tient par le collet et lui donne un autre coup. Mathias gémit de douleur et Tom le tire au sol. Il ce relève et me prend la main. Je tourne la tête vers lui, apeuré. Il me souris et m’embrasse chastement. Je tourne ma tête rapidement vers Andréas et Gustav. Je vois Andy mort de rire, assis au sol. Gustav lui, est toujours tétanisé. Mathias ce relève, le visage toujours en sang. Il nous regarde et fait une moue de dégout. Il passe sa main sur son nez et la regarde. Il regarde Tom, avec de la colère plein les yeux.

Mathias : Jamais, tu m’entends! Jamais! Je vais accepter qu’un PD mais fait saigner! Jamais!

Tom éclate de rire. Je me tourne vers lui et le regarde, appeuré. Mathias ne vas pas aimer ça… Effectivement, il a pas aimé ça, puise qu’il me prend par le collet à nouveau.

Mathias : Et toi! Je te déteste! Tu en auras jamais fini avec moi! Tu vas voir! Moi, Loic, Mäx et Georg, ont va te faire ta fête!
Georg : Je crois pas, non.


Mathias ce fait tirer par derrière. Georg le prend par le collet et le soulève. Il le regarde droit dans les yeux.

Georg : La prochaine fois que tu les touches, peut importe lequel de ces quatres là, c’est moi qui vais régler le problème. Et, je ne crois pas que tu aimerais te faire battre par un PD deux fois de suite.

Mathias le regarde, tétanisé. Je le suis moi aussi, d’ailleurs. Georg est gay! Mais comment… Georg souris à Mathias avant de le laisser retomber. Mathias tombe au lourdement au sol. Il regarde Georg, toujours aussi choqué.

Mathias : Toi! Tu es… Une tapette! Mais comment est-ce possible! Toi!
Georg : Tout est possible.
Mathias : Mais… Qui?


Georg souris et tourne sont regard vers Andy. Ce dernier rougit et dévis la tête. Quoi! Avec Andy! Je regarde Georg, il me sourit. Je ne comprend plus rien. Tom souris à Georg et s’approche de ce dernier.

Tom : Alors, t’as compris? Tu touche à un de nos mecs, peut-importe lequel! Que ce soit Bill, Andy ou Gustav, tu vas t’en souvenir longtemps.
Georg/Tom : Ok ?!?
Mathias: Gagne de PD! Je me casse!


Mathias se lève et, part en courant. Tom et Georg ce regarde et se retourne en même temps. Tom viens vers moi et me prend les hanches. Je rougis rapidement. Tom me regarde dans les yeux.

Tom : Ça va mon cœur?

Je le regarde et souris bêtement. Comme un enfant à qui l’on vient de donner une sucette. Tom sourit et m’embrasse. Je souris et répond à son baissé. Nous nous séparons et entendons des applaudissements. Nous nous retournons rapidement et voyons les trois garçons sourire et nous applaudirent. Je souris et regarde Andy. Il dévit les yeux. Je me détache de Tom et me dirige vers lui. Je posse une main sur son épaule et lui souris. Il lève la tête et me regarde. Je lui ouvre mes bras et il vient s’y réfugier rapidement. Il ce met à pleurer. Je lui caresse les cheveux et le berce tranquillement. Gustav vient vers nous et posse sa main sur l’épaule d’Andy. Lorsque ce dernier ce calme, je prends la parôle.

Bill : Andy, je ne t’en veux pas. Au contraire! Je suis tellement heureux pour toi!
Andy : Je voulais te le dire… Je ne voulais pas te l’annoncer comme ça…
Bill : C’est pas grave…
Gustav : On est super heureux pour toi!
Bill : Dit?
Andy : Hum…
Bill : Ça fait combien de temps?


Andy lève la tête et me souris. Je lui rend. Il regarde Georg et dit, tout fièrement.

Andy : Bientôt 1 mois!
Georg : Un mois de bonheur!


Georg et Andy sourient. Georg s’approche d’Andy et le prend dans ses bras. Je souris bêtement, je suis tellement heureux pour lui! Je sens alors deux mains sur ma taille. Je lève la tête et vois Tom. Il me souris et m’embrasse. Je me retourne et l’embrasse à mon tour.

Gustav : Je me sens vraiment seul tout d’un coup…

Je rigole et me tourne vers Gustav. Il sourit et éclate de rire. Je vais vers Gustav et lui donne une tape amical. On se sourit et Andy nous rejoindre.

Andy : Méchant, tu as tout cassé là!

Nous éclatons de rire. Je me retourne ensuite vers Tom et Georg. Georg me regarde. Je lui souris et me retourne ensuite vers Andy et Gustav. Mais je capte quand même leur conversation.

Georg: Alors, c’est officiel avec Bill?

Je tourne ma tête vers Tom et vois qu’il me souris.

Tom : Demande-lui.

Je le regarde, étonné. Je regarde Georg et vois qu’il me souris. Je regarde ensuite Andréas et Gustav. Andréas s’approche de moi, me souris et posse sa main sur mon épaule. Lui, il me comprend! Gustav s’approche de moi et souris. Je me tourne vers Tom et le regarde.

Bill : Oh que oui!

Tom me souris, tout content. À lui d’être l’enfant maintenant! Il s’approche de moi et me prend les hanches. Il approche sa tête et souris. Je lui souris et celle nos lèvres. J’entends Andy et Gustav et applaudissent et rient. Georg fait de même. Que demander de plus? Tout ce que j’avais besoin, je l’ai. Des amis fidèles, qui sont toujours la pour toi. Et, celui qui fait battre votre cœur, celui que vous aimez, à vos coté. Je suis heureux. Et pour la première fois dans ma vie, je verse une larme. Une larme de joie. Tom décèle nos lèvres et me regarde, intrigué. Je lui souris et le ré-embrasse. Tom, que ferais-je sans lui. Tom, ma piqûre de bonheur.

XXXXXXXXXXX

Alors voila! Je veux vos commentaires sur la fic.
Et merci beaucoup pour tout vous commentaires pour les chapitres précédents, ça me fait chaud au coeur. *Verse une larme*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.spikelovers.skyrock.com
Yu'kiie



Féminin Nombre de messages : 160
Age : 23
Localisation : a a a =P
Date d'inscription : 14/11/2008

MessageSujet: Re: Stich ins glueck   Lun 26 Jan - 20:20

* Essuie ta larme *

Wha c'est M.A.G.N.I.F.I.Q.U.E !
Tom &&' Georg sont ah comment dire ... Putin de bien! Comment ils on défendu leur petits-copains !!
Bien fait Mathias =P
Moi je dis vives les amis comme sa, et vive l'Amour xD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.x--3mo-rock--x.skyrock.com
Higanjima
Admin


Féminin Nombre de messages : 171
Age : 23
Date d'inscription : 25/10/2008

MessageSujet: Re: Stich ins glueck   Mar 27 Jan - 1:37

Ouais pas mal du tout !!!
Surtout pour Georg : on ne s'y attendait carrément pas !!!

Sinon par rapport à toute ta fic je dois dire que c'est assez intéressant [malgré quelques fautes d'orthographe !!!!] car ce n'est pas seulement du pur yaoi (comme pratiquement toutes les fic de T.H.) mais c'est aussi un texte montrant les violences que peuvent subir les homosexuels....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gay-paradise.1fr1.net
Yu'kiie



Féminin Nombre de messages : 160
Age : 23
Localisation : a a a =P
Date d'inscription : 14/11/2008

MessageSujet: Re: Stich ins glueck   Mar 27 Jan - 19:39

Oué exactement !
J'espère que tu n'as pas vécu sa toi ...

J'ai carrément adorée pour Georg =D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.x--3mo-rock--x.skyrock.com
xHugs



Féminin Nombre de messages : 175
Age : 23
Localisation : À Sunnydale, avec les vampires. ^w^
Date d'inscription : 21/11/2008

MessageSujet: Re: Stich ins glueck   Mar 27 Jan - 22:32

Merci.
*Émue. n_n*

Merci beaucoup pour tout vos bons commentaires. Ça me fait réellement chaud au coeur. ^^
Je suis heureuse que mon revirement de situation à la fin vous ai plus. n_n

Aloooors.
Je pense bien la continuer.
Mais je ne sais plus. xD
Laisser cette histoire comme elle est en ce moment, ou continuer à l'écrire, et leurs faire vivre d'autre aventure.
Je ne sais plus.

Vous en pensez quoi vous?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.spikelovers.skyrock.com
Yu'kiie



Féminin Nombre de messages : 160
Age : 23
Localisation : a a a =P
Date d'inscription : 14/11/2008

MessageSujet: Re: Stich ins glueck   Mar 27 Jan - 23:32

Sans hésitation , Continu la !
T'es obligé !! xD
Sinan Skitty va vraiment se mettre en colère et je te jure que sa fais peur a voir Mdr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.x--3mo-rock--x.skyrock.com
Higanjima
Admin


Féminin Nombre de messages : 171
Age : 23
Date d'inscription : 25/10/2008

MessageSujet: Re: Stich ins glueck   Jeu 29 Jan - 0:23

Oh des menaces jasent !!!! (Lol)
Oui je pense que ce serait intéressant de continuer l'histoire pour les voir évoluer...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gay-paradise.1fr1.net
xHugs



Féminin Nombre de messages : 175
Age : 23
Localisation : À Sunnydale, avec les vampires. ^w^
Date d'inscription : 21/11/2008

MessageSujet: Re: Stich ins glueck   Jeu 29 Jan - 6:28

Je vais m'y mettrent ce week-end. ^^
Merci des conseils. ( :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.spikelovers.skyrock.com
Yu'kiie



Féminin Nombre de messages : 160
Age : 23
Localisation : a a a =P
Date d'inscription : 14/11/2008

MessageSujet: Re: Stich ins glueck   Jeu 29 Jan - 20:00

De rien Wink
Et vite au boulot =P
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.x--3mo-rock--x.skyrock.com
xHugs



Féminin Nombre de messages : 175
Age : 23
Localisation : À Sunnydale, avec les vampires. ^w^
Date d'inscription : 21/11/2008

MessageSujet: Re: Stich ins glueck   Sam 11 Juil - 5:35

J'ai commencée, mais j'aime pas...
D'ailleurs, je n'aime plus vraiment Tokio Hotel...

Alors, je vous annonce officiellement que Hugs arrête sa carrière d'écrivaine.



Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.spikelovers.skyrock.com
Higanjima
Admin


Féminin Nombre de messages : 171
Age : 23
Date d'inscription : 25/10/2008

MessageSujet: Re: Stich ins glueck   Dim 12 Juil - 15:22

Oh !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Alors la il y a deux nouvelles une bonne et une mauvaise :

la bonne c'est que Hugs n'aime plus Tokio Hotel et la mauvaise c'est qu'elle arrête d'écrire....!

Mais pourquoi tu n'écrirais pas en utilisant d'autres personnages ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gay-paradise.1fr1.net
xHugs



Féminin Nombre de messages : 175
Age : 23
Localisation : À Sunnydale, avec les vampires. ^w^
Date d'inscription : 21/11/2008

MessageSujet: Re: Stich ins glueck   Dim 12 Juil - 21:10

HAHA!
J'avoue que c'est la meilleure nouvelle du monde que je n'aime plus Tokio Hotel parce que, comment est rendu Bill. C'est un point de laideur de non retour. xDD J'ai tellement ris quand je l'ai vu. xD

Et, en ce moment je n'ai pas vraiment le temps de me remettre à l'écriture. Je vais peut-être recommencer, mais pas maintenant. J'ai trop de chose en tête. (:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.spikelovers.skyrock.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Stich ins glueck   Aujourd'hui à 9:54

Revenir en haut Aller en bas
 
Stich ins glueck
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» scanner format A3 ou autre depuis scanner A4

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
G.A.Y : Génétiquement Accro au Yaoi ! :: Espace Ecriture :: Vos Fictions Yaoi-
Sauter vers: